YAHOUEDEOU élucide à ses hôtes la genèse et le parcours de la LEPI.

Le Bénin ne cesse de faire école à travers son expérience démocratique et l’organisation qui l’entoure en Afrique.

C’est ce que témoigne la visite de travail qui a eu lieu ce vendredi 28 Décembre 2018 entre la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) mauritanienne et le COS- lépi (Conseil d’Orientation et de Supervision de La Liste Électorale Permanente Informatisée) au Bénin.
Après la CÉNA (Commission Électorale Nationale Autonome), c’est autour du COS LÉPI que se focalise les attentions. La délégation de la CENI mauritanienne composée de six membres et conduite par Djegul Mahamed Ahmed, est venue s’imprégner auprès du COS, du mécanisme politique et électoral qu’est le Cos Lépi et qui permet au Bénin de maintenir son modèle démocratique à travers l’organisation d’élections paisibles.

Janvier YAHOUÉDÉOU entouré des membres du COS et des techniciens de l’ANT (L’Agence Nationale de Traitement) a permis à ses hôtes d’avoir assez de lumière sur la genèse de l’outil électoral qu’il gère, les différents paramètres qui fondent son existence et les difficultés qu’il affiche mais auxquelles les béninois apportent des corrections dans le parcours. Des questions d’éclaircissement qui ne sont pas restées sans réponses ont donné une entière satisfaction aux hôtes du COS. Ces derniers ont remercié le Président du Cos Lépi 2018, pour sa disponibilité. Ce dernier et ses pairs ont tiré aussi beaucoup d’informations des visiteurs et qu’ils promettent faire valoir.

La Cellule de Communication du COS 2018.