La salle de conférence Millénium de l’Hôtel Popo Beach d’Agoué a servi de cadre pour l’atelier d’appropriation et d’imprégnation des documents techniques d’actualisation de la Liste Electorale Permanente Informatisée (Lépi), les 22, 23 et 24 août 2018. Ces assises permettront de définir les grands travaux devant entrer dans le cadre de la correction et l’actualisation du Fichier Electoral National.

L’organisation d’élections crédibles et sans contestation passe par une liste électorale fiable et consensuelle. C’est ce qu’a compris Janvier Yahouédéou et Les membres de son bureau en organisant en collaboration avec le l’Agence Nationale de Traitement ANT, un atelier d’appropriation et d’imprégnation des documents techniques d’actualisation de la Lépi.

Ainsi, pour le président du Cos, l’Honorable Janvier Yahouédéou « … notre mission consiste à court terme, à élaborer une version actualisée de la Lépi à utiliser pour les élections législatives de l’année 2019. » Et pour y parvenir il est bienséant de « mettre en commun les expériences » de chacun des acteurs impliqués dans ce processus. Aussi, pour la réussite dudit processus, quatre communications ont meublé l’atelier : le régime juridique encadrant les opérations d’actualisation du fichier électoral national, le mode opératoire, les dispositifs organisationnels, humain et technique. De plus, conformément au régime juridique en vigueur, l’actualisation et la correction du fichier électoral national consisteront à l’inscription sur la liste électoral des nouveaux majeurs et les omis, le transfert des citoyens dans des nouveaux centres de vote, la radiation des inscriptions frauduleuses et des citoyens décédés, la correction des erreurs, le dédoublonnage du fichier électoral, l’édition et l’impression des documents électoraux, la publication de la liste électorale nationale permanente et l’impression des cartes d’électeurs. Et pour mener à bien ces différentes applications, il faudra au travers du présent atelier, affiner la stratégie et le mode opératoire de l’actualisation du fichier national électoral, examiner les projets de document et se familiariser avec l’ensemble des documents pour une réelle appropriation. Cet atelier lance les hostilités sous de bons hospices afin de permettre au Cos-Lépi d’atteindre ses objectifs, gage d’une élection transparente.

Rappelons que la phase de collecte des données d’actualisation sur le terrain démarrera le 1er septembre 2018 et va durer 21 jours.

FINAFA OJOUOLA

Journal 24H AU BENIN du 23 Août 2018